Marché des IPO : un second semestre incertain ?

Malgré un regain d’activité depuis février dernier, avec 70 sociétés entrées en bourse et 17 milliards d’euros levés, le marché des introductions en bourse est marqué par un contexte politique et économique incertain. Trois entreprises, Golden Goose, Tendam et Europastry, ont récemment annulé leur introduction en bourse, invoquant la volatilité des marchés liée à l’actualité politique. Si certains banquiers se veulent rassurants, d’autres s’inquiètent des conséquences de la situation politique française sur la croissance économique et le niveau de la dette. L’issue des élections législatives françaises, qui n’a pas permis de dégager une majorité claire, ajoute à l’incertitude. Malgré ce contexte, le marché des IPO a connu un début d’année dynamique, porté par la bonne performance des indices boursiers, la maîtrise de l’inflation et les résultats positifs des entreprises récemment introduites en bourse. Des sociétés comme Springer Nature, Zabka Polska et Pathé pourraient également franchir le pas dans les prochains mois. La nouvelle réglementation boursière française, qui rend facultative la tranche réservée aux particuliers dans les introductions en bourse, pourrait également soutenir le marché.

The post Marché des IPO : un second semestre incertain ? appeared first on Newsfeeds.